Primaire les Quatre Vents

Direction: Mme Le Maitre
L'équipe pédagogique élabore le projet de l'école, certaines classes se rendront à la piscine communautaire.
Chaque classe bénéficiera d'une séance au cinéma du Douron.
L'école va poursuivre les échanges avec les résidents de l'hôpital local.

La cantine scolaire accueille un grand nombre d'élèves et toute l'équipe fait en sorte que ce temps de repas soit le plus agréable possible.
A la garderie, ouverte matin et soir, Laurence, Anne Marie et Julie s'occupent des enfants.

Temps Periscolaires

Garderie

Horaires:

- Lundi / Mardi / Jeudi / Vendredi: 7h00-8h35 / 16h30-19h

Un gouter est servi à tous les enfants dès leur prise en charge.
Les tarifs de la garderie sont affichés à l'entrée de l'école et dans le hall de la garderie.
Un service d'aide aux devoirs est proposé par l'ULAMIR pour les enfants à partir du CP le lundi et le jeudi..
Des animateurs de l'ULAMIR et des bénévoles assurent ce service entre 17h15 et 18h15.
Le coût de ce service pris en charge par la mairie.

Temps de midi

Horaire: 12h - 13h35

Ce temps comprend un temps de prise de repas et un temps de récréation.
Jeff, animateur sportif, renforce l 'équipe du périscolaire chaque midi en proposant des animations sportives.

 

Le restaurant scolaire à l’école des 4 vents

Rang du haut : Simon, Christelle, Julie, Anne-Marie, Catherine ; Rang du Bas : Sophie, LaurenceLe restaurant scolaire est un service proposé par la commune. Il est fréquenté par 95 % des enfants scolarisés à l’école pendant l’année scolaire (soit une moyenne de 190 enfants par jour). 11 personnes y travaillent tous les jours sur le temps de midi, 2 en cuisine, 2 dans le réfectoire primaire, 4 dans le réfectoire maternelle et 3 sur la cour. La pause méridienne est pour les enfants un moment de détente et de plaisir qui nécessite beaucoup d’organisation et le respect de certaines règles.

Préparation des repas, produits frais, locaux et de qualité

Les repas servis au restaurant scolaire sont préparés tous les jours par la cuisine centrale de Lanmeur. Les menus sont élaborés avec des produits de saison dans la mesure du possible. 100 % des légumes frais proviennent d’un rayon inférieur à 50 km et sont issus d’une agriculture raisonnée, les légumes surgelés et les produits laitiers proviennent de la région grand ouest. La viande et la charcuterie sont françaises. Des efforts sont apportés pour servir de plus en plus de produits bio à la cantine. Les crudités sont fraîches et préparées le jour même, les pâtisseries sont maison ainsi que tous les plats en sauce.

Thiphaine, Virginie, Catherine et ChantalLe service est adapté

Les enfants de maternelle sont servis par leur atsem dans leur réfectoire. Les entrées sont servies en petits ramequins. Les enfants sont invités à goûter et à découvrir les nouvelles saveurs.

Les enfants de primaire se servent eux-mêmes au self et prennent leur repas dans le réfectoire primaire. Le personnel veille à ce que le choix ne se limite pas à ne prendre que des féculents ou le dessert. Dans ce réfectoire, le mobilier est adapté à la taille des enfants. Les murs sont décorés avec des affiches de fruits et de légumes, ainsi que des photos de recettes faites en « atelier cuisine ». Lors d’ateliers pour la semaine du goût, des panneaux visant à sensibiliser la quantité de sucre contenue dans les barres chocolatées et les boissons avaient été réalisés. Ils sont également présentés dans le réfectoire. Une réelle prise de conscience a été observée chez certains enfants.

barre chocolat boissons 4

kiwiUne table de partage se trouve au milieu du réfectoire des primaires, les enfants peuvent y trouver des fruits et du pain.

Les recommandations suivies par un diététicien

La volonté communale est de suivre les recommandations du GEMRCN (Groupement d’Etudes des Marchés en Restauration Collective et de Nutrition). Ce dernier est né des constats inquiétants de la montée du surpoids et de l’obésité en France avec pour objectif d’améliorer la qualité nutritionnelle des repas servis en collectivité. Il permet de réguler la consommation de certains aliments, par exemple : le sel n’est pas en libre-service contrairement au pain et à l’eau. Il fournit également des recommandations particulières comme par exemple d’inciter à la consommation de fruits, de légumes et de féculents. Le chef de cuisine de la cuisine centrale et le dieteticien y apportent un soin très particulier. En règle générale, il y a chaque jour, une portion de viande ou de poisson, un ou 2 légumes, un féculent, un produit laitier, et (ou) un fruit.

dieteticien 6

zero dechets 02Le « Zéro déchet»

De nombreuses actions de sensibilisation aux goûts et à la réduction des déchets sont menées à l’école des 4 vents. Julie Hofer intervient depuis 5 ans dans les classes à raison d’une fois par an pour « la semaine du goût », les animateurs environnement de l’Ulamir sont venus dans des classes du cycle 2 et 3, certaines classes sont allées visiter le centre de tri de Plougourvest, Simon Gélin a mis en place des composteurs, et effectue des pesées avec les enfants. C’est donc tout naturellement, pour l’équipe du restaurant scolaire, qu’est né « l’objectif Zéro déchet »

En quoi consiste « l’objectif Zéro déchet »

zero dechets 01Les enfants qui passent au self, doivent prendre un peu de tout pour goûter, ils précisent ensuite à la personne qui les sert s’ils ont beaucoup ou moyennement faim, celle-ci leur signale si l’équilibre de leur plateau est respecté, et dernière chose, ils doivent manger tout ce qu’ils se servent Ils font également attention à ne pas parler trop fort, le bruit faisant également partie des déchets. Les enfants se sont pris au jeu et prennent de plus en plus de plaisir à manger, goûter et terminer leur assiette. Bien sûr, certains menus remportent toujours plus de succès que d’autres. Tous les jours des pesées sont effectuées. La moyenne nationale de bio déchets sur un plateau de primaire est de 120g, au restaurant scolaire de l’école des 4 vents, la moyenne est inférieure à 50 g. En lien avec le chef de cuisine, des efforts vont être apportés sur les déchets plastiques, les fromages seront bientôt proposés à la coupe ; le fromage blanc, la compote seront servis dans des ramequins en verre ; les desserts comme les flans, riz au lait, gâteau de semoule seront préparés en plaques et le personnel de la cantine les servira.

Des parents invités à déjeuner au restaurant scolaire

Une à 2 fois par an, des parents viennent découvrir la cantine de l’intérieur. Ils sont invités à déjeuner en même temps que les enfants. Ils ont pu apprécier la qualité des repas servis, l’équilibre du menu, le cadre agréable et la décoration des réfectoires. Ils ont été agréablement surpris sur le bruit, certains d’entre eux pensaient que le niveau sonore serait bien plus élevé. Certains ont été plus critiques sur le peu de produits bio dans les menus.

Un fruit bio comme collation

Tous les matins, depuis 2011, les enfants de maternelle ont droit à une portion de fruit de saison bio. Cela leur permet d’en découvrir certains et d’aborder en classe certaines notions comme le goût et le partage. Cela permet tout simplement de faire manger un fruit aux enfants, les recommandations nationales étant de 5 fruits et légumes par jour.

Le goûter, un moment privilégié

A 16h30, un goûter (qui change chaque jour) est servi aux enfants qui restent en garderie. Il y a du pain, du beurre, de la confiture, du chocolat, de la compote, du miel, du lait, du sirop. Une fois par semaine, il y a même du chocolat chaud. Le choix des produits servis se porte sur des produits locaux et bio, le pain et le miel viennent de Lanmeur, le lait du Finistère

LE REGARD DES ADULTES

  • Catherine, responsable de cantine et chef de service du personnel communal de l’école des 4 vents
    « J’apprécie le confort apporté par l’agrandissement du réfectoire des primaires. Il est clair, spacieux et adapté au nombre d’enfants et à leurs différents âges. La pose de claustras acoustiques a permis d’atténuer le bruit. Les 12 agents communaux encadrants sont tous formés, consciencieux et attentifs au bien-être des enfants.
  • Laurence, responsable des temps périscolaires :
    « L’ensemble de l’équipe présente sur le temps de la pause méridienne va dans le même sens et cela se ressent sur les améliorations apportées pour rendre ce temps le plus agréable possible pour les enfants en terme de qualité de restauration, d’animation et de sécurité. »
  • Julie, agent de restauration, animatrice des ateliers cuisine
    « Ma plus belle récompense : des enfants heureux qui me disent : c’était très bon, j’ai fini mon assiette, et j’ai mangé de tout !! »
  • Anne-Marie, agent de surveillance de cour, de réfectoire, et de garderie
    « Le temps du repas s’est toujours déroulé dans de bonnes conditions, mais depuis l’agrandissement du réfectoire, le niveau sonore est tout à fait correct. D’une manière générale les enfants prennent du bon temps à table. »
  • Christelle, agent de surveillance de cour et de réfectoire
    « Le repas du midi est un moment primordial dans la journée. Il est important qu’il soit synonyme de convivialité, de détente et de plaisir. C’est un temps que j’apprécie beaucoup car il permet un réel échange avec les enfants. »
  • Sophie, agent de restauration, de surveillance de cour et de réfectoire
    « Dans cette école, nous favorisons l’autonomie, la découverte des goûts et des produits. La relation entre les enfants et le personnel est sereine. Leur autonomie nous permet une meilleure disponibilité pour les plus demandeurs. »
  • Simon, agent de surveillance de cour, de réfectoire, et de garderie, missionné développement durable
    « Depuis l’année dernière, une réflexion sur la réduction des déchets est menée à l’école des 4 vents. En 2018, j’ai pris contact avec Morlaix Communauté pour nous faire livrer des composteurs adaptés aux besoins de la cantine, pour y déposer les bio-déchets des enfants. Les services techniques ont créé un potager devant les composteurs, et une cuve alimentée par l’eau de pluie. L’équipe enseignante a investi le potager et les jardinières. Les élèves ont dégusté leurs radis en classe, et fait un gâteau au chocolat avec les courgettes. Les épluchures sont retournées au compost bien sûr !! La boucle est bouclée. Et cette année nous continuons sur cette belle lancée.  »